L’assistance apportée aux États parties par l'ICOMOS

En plus de ses responsabilités concernant l’évaluation et le suivi de l’état de conservation des sites culturels, l’ICOMOS offre ses services aux États parties qui rencontrent des difficultés face aux exigences de la Convention du patrimoine mondial. Il peut intervenir à différents stades du processus d’inscription des sites, soit :

En amont : L’ICOMOS peut conseiller un État partie pour un site n’ayant pas encore été proposé pour inscription. À ce stade, il peut réaliser une étude de faisabilité afin d'établir si le site pourrait constituer une future proposition d'inscription solide, prodiguer des conseils sur la logique des limites du site et de sa zone tampon ou sur la méthodologie de l’analyse comparative qui doit figurer dans le dossier de proposition d'inscription, etc. En aucun cas l’ICOMOS ne peut participer à la rédaction dudit dossier. Son rôle est simplement d’orienter le travail de l’État partie dans la bonne direction. À cet égard, l’ICOMOS encourage les États parties à organiser et à perfectionner leur Liste indicative avant de préparer des dossiers de nomination. Ce travail préliminaire, que l’ICOMOS peut également guider, permet d’identifier les sites les plus prometteurs du pays et d’optimiser temps et ressources financières en se concentrant dès l’abord sur les biens les plus susceptibles d’être inscrits sur la Liste du patrimoine mondial.

En aval : L’ICOMOS peut fournir une assistance à un État partie qui rencontre des difficultés spécifiques par rapport à un site déjà inscrit sur la Liste du patrimoine mondial. Par exemple, il peut donner un avis technique sur des problématiques telles que la construction d’un nouveau projet de développement, la mise à jour du plan de gestion, la restauration d’un monument, etc. 

L’assistance offerte par l’ICOMOS peut prendre différentes formes : elle se traduit généralement par une étude substantielle de documents, d’une mission in situ et de discussions directes avec l’État partie concerné. Au terme de ces échanges, l’ICOMOS produit un rapport final qu’il remet à l’État partie et dont le Centre du patrimoine mondial reçoit une copie. Contrairement aux activités d’évaluation et de suivi, ce service n’est pas automatiquement financé par le Fonds du patrimoine mondial. L’État partie peut néanmoins adresser une demande d’assistance financière internationale au Centre du patrimoine mondial. 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies permettant la mémorisation de vos informations de connexion, la personnalisation des contenus, l’affichage des vidéos et la mesure d’audience.

Votre navigateur ainsi que des outils en ligne vous offrent la possibilité de paramétrer ces cookies. En savoir plus

J'ai compris

ICOMOS
Termes et conditions d’utilisation des témoins de navigateurs, ou « cookies »

ICOMOS vous informe que, lors la consultation du site Internet de l’ICOMOS et de toutes les pages de ce domaine, des témoins de connexions, dits « cookies », sont déposés sur l’ordinateur, le mobile ou la tablette de l’utilisateur.

Un cookie est une information qu’un site internet conserve sur l’ordinateur de l’utilisateur et que le navigateur de l’utilisateur fournit au site Internet chaque fois que le visiteur s’y connecte. Ces cookies permettent essentiellement à l’ICOMOS :

Vous trouverez ci-dessous la liste des cookies utilisés par notre site et leurs caractéristiques.

Cookies crées par l'utilisation d'un service d'un tiers sur le site :

https://developers.google.com/analytics/devguides/collection/analyticsjs/cookie-usage)

 À savoir :

Vous pouvez paramétrer votre navigateur afin qu'il vous signale la présence de cookies et vous propose de les accepter ou non. Vous pouvez accepter ou refuser les cookies au cas par cas ou bien les refuser une fois pour toutes. Il est rappelé que ce paramétrage est susceptible de modifier vos conditions d'accès aux services du site nécessitant l'utilisation de cookies.

Le paramétrage des cookies est différent pour chaque navigateur et en général décrit dans les menus d'aide. Vous trouverez davantage d'explications sur la manière de procéder via les liens ci-dessous.

Firefox   •  

Chrome  •  

Safari   •  

Internet Explorer

 

Télécharger le document