Projet « rétablissement et reconstruction » de l'ICOMOS - objectifs et perspectives

Index de l'article

Visuel volume1 UF rezized Introduction et contexte

Le débat sur la reconstruction a toujours été difficile, car la reconstruction a souvent été considérée comme taboue pour la conservation du patrimoine. Les Orientations de la Convention du patrimoine mondial stipulent également que la reconstruction ne serait justifiable que dans des « circonstances exceptionnelles » (paragraphe 86 des Orientations [2017]). Les débats sur la reconstruction sont ainsi tenus dans le cadre d'une conception spécifique de l'authenticité. Les débats portent principalement sur les aspects du patrimoine qui devraient être pris en compte pour évaluer les aspects et les conditions de l'authenticité. L'accent est généralement mis sur les aspects matériels du patrimoine, tandis que d'autres aspects ne peuvent être envisagés que si l'information sur ces aspects est suffisamment crédible. Cette approche plus large est acceptée pour analyser l'authenticité d’un point de vue doctrinal et pratique. Cependant, alors que l’immigration, les conflits et d’autres phénomènes sociaux modifient les dimensions sociales du patrimoine, une analyse plus élaborée semble nécessaire.

Malheureusement, la communauté internationale est actuellement confrontée à un problème bien plus complexe en raison de la destruction à grande échelle des sites du patrimoine par des catastrophes naturelles ou des conflits armés. L'ampleur de la destruction des sites du patrimoine qui s'est produite au cours des dernières années partout dans le monde est sûrement la plus grande depuis la Seconde Guerre mondiale. Il n’existe pas d'analyse doctrinale appropriée d’une telle destruction du patrimoine à grande échelle. La question de la gestion de telles situations est l'une des tâches les plus urgentes auxquelles font face les communautés du patrimoine aujourd'hui.


AfficheV7

 

 

 

 

 

 

 

Réponses de l'ICOMOS : document d’orientation de l'ICOMOS et matrice de l'ICOMOS

L'ICOMOS ayant reconnu la nécessité d'introduire d'urgence des directives pour la rétablissement et la reconstruction, il a lancé une série de projets. Le 4 mars 2016, l'ICOMOS a organisé le Colloque sur la reconstruction post-trauma (le procès de ce colloque est disponible sur ce site). Ensuite, le Document d'orientation de l'ICOMOS sur la rétablissement et la reconstruction post-trauma des biens culturels du patrimoine mondial (disponible sur ce site) a été rédigé à la suite d'un atelier organisé du 19 au 21 septembre 2016. De vifs souhaits pour des études de cas ont alors été exprimés. En fait, le rétablissement et la reconstruction sont tellement contextuels que les lignes directrices uniformes ne fonctionneraient pas bien. Il serait bien plus utile d’apprendre des bonnes et mauvaises pratiques existantes. De telles études de cas présentent cependant un problème récurrent : plus une étude de cas est détaillée, plus il est difficile d'appliquer ses résultats à d'autres cas. Il existe une importante documentation sur les cas de reconstruction du patrimoine culturel, mais la différence dans la façon dont ils ont pu être abordés, et le niveau de l'information fournie, rendent difficile l’utilisation de cette documentation à des fins de comparaison. Pour cette raison, l'ICOMOS a préparé une Matrice d'étude de cas type afin d'assurer une approche globale commune aux cas, tout en équilibrant le besoin d'information avec la nécessité de tirer quelques « leçons ».
En d'autres termes, cette Matrice est préparée comme une infrastructure pour le transfert de connaissances sur la rétablissement et la reconstruction. Le document d'orientation de l'ICOMOS mentionné ci-dessus vise à contextualiser les facteurs de rétablissement post-traumatique et à guider les décisions qui peuvent impliquer la rétablissement et la reconstruction, alors que la Matrice de l’ICOMOS est uniquement conçue pour l'établissement des faits.
Les guides actuellement disponibles sur la préparation aux risques, à savoir Se préparer aux risques : Manuel de gestion du patrimoine culturel mondial (1998) et Gestion des risques de catastrophe pour le patrimoine mondial (2010) traitent de certains aspects après des événements traumatisants. Mais ceux-ci sont conçus dans une perspective ex-ante. Puisque le monde dans lequel nous vivons est loin d'être parfait et hautement imprévisible, il est probable qu'une préparation ex-ante aux risques soit insuffisante. C'est la raison pour laquelle nous avons également besoin d'un outil dans une perspective ex-post.


Page de garde Matrice 2

 

 

 

 

 

 

 

Processus de rédaction de la matrice de l'ICOMOS

Cette matrice est le résultat de trois ateliers de juin 2017 à janvier 2018. Lors du premier atelier (juin 2017), le groupe de travail a produit la première ébauche de matrice et identifié certains types d'événements traumatisants (tremblements de terre, incendies, conflits) ainsi que les experts connaissant bien ces cas. La diversité géographique a été prise en considération pour sélectionner les cas (Chili, Italie, Israël, Japon, Ouganda).
Les experts ont été invités au deuxième atelier pour l'analyse des cas-tests afin de donner leur avis en tant qu'utilisateurs de la première ébauche de matrice. Après le deuxième atelier, cette première ébauche a été substantiellement révisée par le groupe de travail et remaniée pour former la deuxième ébauche de matrice. Le groupe de travail a tenté de réduire les redondances, de simplifier les instructions en rendant le langage plus accessible, de préciser que la matrice n'est pas un modèle ou un formulaire à remplir.
Cette version a été envoyée aux mêmes experts et à un expert supplémentaire (les cas mentionnés ci-dessus et la Bosnie-Herzégovine). Ces experts ont été priés de réviser leurs rapports en utilisant la deuxième ébauche de matrice.
Lors du troisième atelier, des coordinateurs des comités nationaux et des comités scientifiques internationaux de l'ICOMOS ont été invités à commenter la deuxième ébauche de matrice. Celle-ci a été à nouveau révisée, reflétant leurs commentaires, et finalisée en tant que matrice de l'ICOMOS.

Une voie à suivre

L'ICOMOS a créé une section spéciale sur son site internet consacrée à la reconstruction, où sont disponibles le Document d’orientation de l'ICOMOS sur la rétablissement et la reconstruction ainsi que la Matrice de l'ICOMOS et quelques rapport d'études de cas.
D'autres rapports d'études de cas ont été commandés par l'ICOMOS et l'ICCROM dans le cadre du projet conjoint "Analyse d'études de cas sur le rétablissement et la reconstruction". Ces études de cas ont été choisies pour représenter un ensemble complet de facteurs, notamment géographiques, culturels et causaux. Les auteurs utiliseront la Matrice de l'ICOMOS.
Dans un avenir proche, ces études de cas seront ajoutées, et la Matrice sera davantage révisée. Une avancée possible dans le futur proche consisterait, en tenant compte des rapports d'étude de cas, à réviser et développer le Document d’orientation de l'ICOMOS au-delà de son application initiale aux sites du PM post-trauma, pour élargir son applicabilité à diverses situations de patrimoine culturel endommagé.

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies permettant la mémorisation de vos informations de connexion, la personnalisation des contenus, l’affichage des vidéos et la mesure d’audience.

Votre navigateur ainsi que des outils en ligne vous offrent la possibilité de paramétrer ces cookies. En savoir plus

J'ai compris

ICOMOS
Termes et conditions d’utilisation des témoins de navigateurs, ou « cookies »

ICOMOS vous informe que, lors la consultation du site Internet de l’ICOMOS et de toutes les pages de ce domaine, des témoins de connexions, dits « cookies », sont déposés sur l’ordinateur, le mobile ou la tablette de l’utilisateur.

Un cookie est une information qu’un site internet conserve sur l’ordinateur de l’utilisateur et que le navigateur de l’utilisateur fournit au site Internet chaque fois que le visiteur s’y connecte. Ces cookies permettent essentiellement à l’ICOMOS :

Vous trouverez ci-dessous la liste des cookies utilisés par notre site et leurs caractéristiques.

Cookies crées par l'utilisation d'un service d'un tiers sur le site :

https://developers.google.com/analytics/devguides/collection/analyticsjs/cookie-usage)

 À savoir :

Vous pouvez paramétrer votre navigateur afin qu'il vous signale la présence de cookies et vous propose de les accepter ou non. Vous pouvez accepter ou refuser les cookies au cas par cas ou bien les refuser une fois pour toutes. Il est rappelé que ce paramétrage est susceptible de modifier vos conditions d'accès aux services du site nécessitant l'utilisation de cookies.

Le paramétrage des cookies est différent pour chaque navigateur et en général décrit dans les menus d'aide. Vous trouverez davantage d'explications sur la manière de procéder via les liens ci-dessous.

Firefox   •  

Chrome  •  

Safari   •  

Internet Explorer

 

Télécharger le document