Avenirs du patrimoine | Webinaire du Groupe de travail des professionnels émergents

Heritage Futures EPWG WebinarA quoi ressemble l'avenir du patrimoine culturel ? La notion de l'avenir est-elle pertinente pour la façon dont nous abordons le patrimoine ? Ce sont là deux questions fondamentales auxquelles s'intéresse la Chaire UNESCO sur l'avenir du patrimoine de l'université de Linnaeus, en Suède. Elle est spécialisée dans la réflexion sur l'avenir du patrimoine culturel à l'échelle mondiale. Le 29 mars 2020, Cornelius Holtorf, responsable de la Chaire, a animé un webinaire organisé par le Groupe de travail des professionnels émergents (GTPE) via le service en ligne Zoom. Plus de 100 participants - des membres de l'ICOMOS et un public intéressé - du monde entier ont zoomé sur la présentation et la discussion qui a suivi.

« L'avenir sera différent du présent et nous n'en savons pas grand-chose », a déclaré M. Holtorf, qui a fait référence à la situation actuelle du monde pour illustrer son propos. L'avenir est plein de changements et de développements imprévisibles, mais la conservation du patrimoine se concentre sur la préservation du patrimoine culturel aussi longtemps que possible, voire pour toujours. La discipline se caractérise par l’hypothèse d'une sorte de « signification intemporelle » et d'immuabilité du patrimoine culturel. Elle suppose que ce que nous considérons comme précieux aujourd'hui le sera tout autant à l'avenir. Dans le domaine du patrimoine culturel, le présent sert trop souvent de point de départ, comme le montre la manière dont on évalue le passé et l'avenir. M. Holtorf appelle à remettre en question ce « présentisme ». En ce sens, il demande : « Pour quel avenir voulons-nous préserver notre patrimoine et quels avantages les générations futures peuvent-elles tirer du patrimoine culturel ? Comment notre approche du patrimoine culturel peut-elle contribuer à la durabilité ? » Selon Holtorf, les objectifs de développement durable (ODD) tels que l’éducation de haute qualité ou les villes et communautés durables peuvent orienter une telle action. Il convient d'examiner dans quelle mesure le patrimoine culturel peut contribuer à la réalisation des 17 ODD.

En réponse à l’observation des participants que la crise de la pandémie aggravera les réductions financières dans le secteur du patrimoine culturel, Holtorf a maintenu que « nous devrons traiter des questions qui sont pertinentes pour la société ». Il a cité en exemple le traitement des déchets nucléaires, qui, en tant que patrimoine de l'humanité, doivent être stockés pendant un million d'années. Même si des exemples comme celui-ci semblent hors de propos au premier abord, ils sont pertinents et nécessitent une solution. Après tout, le patrimoine est une question d'innovation, et l'innovation naît en temps de crise. « Les crises ont des effets positifs, nous serons obligés de travailler sur ce qui est pertinent pour notre société. Nous ne pouvons pas simplement continuer à faire comme si de rien n'était », telle est la conclusion stimulante et encourageante que M. Holtorf a adressée à un public international et majoritairement jeune.

La série de webinaires du GTPE se tient régulièrement depuis 2019. Elle vise à donner un aperçu des différents domaines de travail de l'ICOMOS par le biais de présentations d'experts par les Comités scientifiques internationaux, ainsi qu'à explorer le positionnement de l'ICOMOS dans le discours international sur la conservation du patrimoine et les études critiques du patrimoine.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies permettant la mémorisation de vos informations de connexion, la personnalisation des contenus, l’affichage des vidéos et la mesure d’audience.

Votre navigateur ainsi que des outils en ligne vous offrent la possibilité de paramétrer ces cookies. En savoir plus

J'ai compris

ICOMOS
Termes et conditions d’utilisation des témoins de navigateurs, ou « cookies »

ICOMOS vous informe que, lors la consultation du site Internet de l’ICOMOS et de toutes les pages de ce domaine, des témoins de connexions, dits « cookies », sont déposés sur l’ordinateur, le mobile ou la tablette de l’utilisateur.

Un cookie est une information qu’un site internet conserve sur l’ordinateur de l’utilisateur et que le navigateur de l’utilisateur fournit au site Internet chaque fois que le visiteur s’y connecte. Ces cookies permettent essentiellement à l’ICOMOS :

Vous trouverez ci-dessous la liste des cookies utilisés par notre site et leurs caractéristiques.

Cookies crées par l'utilisation d'un service d'un tiers sur le site :

https://developers.google.com/analytics/devguides/collection/analyticsjs/cookie-usage)

 À savoir :

Vous pouvez paramétrer votre navigateur afin qu'il vous signale la présence de cookies et vous propose de les accepter ou non. Vous pouvez accepter ou refuser les cookies au cas par cas ou bien les refuser une fois pour toutes. Il est rappelé que ce paramétrage est susceptible de modifier vos conditions d'accès aux services du site nécessitant l'utilisation de cookies.

Le paramétrage des cookies est différent pour chaque navigateur et en général décrit dans les menus d'aide. Vous trouverez davantage d'explications sur la manière de procéder via les liens ci-dessous.

Firefox   •  

Chrome  •  

Safari   •  

Internet Explorer

 

Télécharger le document