Réunion de la Commission du patrimoine mondial de l’ICOMOS 2018 - 2019

Panel 4

Les membres de la Commission du patrimoine mondial de l’ICOMOS © Unité d’évaluation de l’ICOMOS

La Commission du patrimoine mondial de l’ICOMOS s’est réunie du 19 au 28 novembre 2018 au Secrétariat international de l’ICOMOS à Charenton-le-Pont, pour examiner les 32 biens culturels et mixtes proposés pour inscription sur la liste du Patrimoine Mondial 2019.

La réunion de la Commission du patrimoine mondial de l’ICOMOS s’est déroulée en trois phases :

Durant la première phase, tenue du 19 au 22 novembre, les membres de la Commission ont examiné et discuté des 32 sites culturels et mixtes proposés pour inscription.

Au cours de la deuxième phase, qui s’est déroulée du 23 au 26 novembre, les délégations des États parties ayant présenté un dossier de proposition d’inscription, ont eu l’occasion de participer à des réunions avec la Commission du Patrimoine mondial de l’ICOMOS afin de discuter des problématiques soulevées durant la première partie de la réunion de la Commission.

Enfin, du 27 au 28 novembre, les membres de la Commission ont à nouveau examiné les biens proposés pour inscription afin d’établir des recommandations provisoires. Au cours de cette phase de la réunion, le contenu des recommandations techniques a été discuté ainsi que contenu des rapports intermédiaires et les demandes d’informations supplémentaires.

Comme prévu par les Orientations devant guider la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial, les rapports intermédiaires ont été remis à chacun des États parties ayant présenté une proposition d’inscription, entre décembre 2018 et janvier 2019.

Avant le début des discussions, les membres de la Commission du patrimoine mondial de l’ICOMOS ont eu accès aux documents de travail concernant les propositions d’inscription : le dossier de proposition d’inscription et la documentation complémentaire, fournis par les Etats parties, les desk reviews et les rapports fournis par les Comités nationaux de l’ICOMOS concernés. Cette documentation a été fournie aux membres de la Commission deux mois avant la réunion Ils ont été invités à rédiger un rapport écrit avec leur opinion sur la base d’un modèle fourni par l’unité Evaluation.

Pendant neuf jours, la Commission du patrimoine mondial de l’ICOMOS, composée d’experts de 23 pays des cinq continents, a discuté des sites proposés pour inscription sur la liste du Patrimoine mondial, afin d’examiner s’ils remplissaient les critères nécessaires pour l’inscription. La Commission a également établi un projet de recommandation, aligné sur les Orientations devant guider la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial, qui sera discuté pendant la prochaine session du Comité du patrimoine mondial prévu en juin et juillet 2019.

La Commission du patrimoine mondial de l’ICOMOS, qui regroupe une trentaine de personnes, est constituée des membres du Board de l’ICOMOS, de représentants des Comités scientifiques internationaux de l’ICOMOS ainsi que d’autres organisations que l’ICOMOS et des experts individuels. Les membres de la Commission du patrimoine mondial de l’ICOMOS sont choisis chaque année en fonction de la nature des propositions d’inscription (art rupestre, patrimoine du XXe siècle, patrimoine industriel, etc.) et sur la base d’une représentation géoculturelle équilibrée. Le TICCIH et DoCoMoMo sont également invités à participer aux discussions ayant trait à leur expertise. Les Conseillers de l’ICOMOS complètent l’expertise collective par leurs avis. La Commission représente les différentes composantes professionnelles, géographiques et culturelles présentes au niveau international.

De plus, chaque membre de la Commission s’engage à assister à l’ensemble de la réunion et à participer activement au travail de la Commission. Notamment, chaque membre de la Commission examine en détail plusieurs propositions d’inscription et fourni des rapports écrits avant le début de la réunion.

Chaque membre de la Commission doit prévenir tout conflit d’intérêt. Un membre de la Commission dont la nationalité serait la même que celle du bien discuté ne participe ni aux débats ni à la prise de décision. Chaque membre de la commission doit signer le principe d’application du mandat de l’ICOMOS pour le patrimoine mondial et l’engagement de confidentialité (disponible sur le site internet https://www.icomos.org/fr/2016-11-10-14-47-20/l-icomos-et-la-convention-du-patrimoine-mondial).

Les membres de la Commission s’engagent à respecter la confidentialité des discussions, y compris les recommandations de l’ICOMOS qui font consensus. Au moment de la finalisation des résultats des évaluations, seul le secrétariat international de l’ICOMOS est habilité à contacter et à communiquer avec les États parties.

Les langues de travail de la Commission sont l’anglais et le français. Une traduction en directe, assurée par des interprètes, est mise en place par l’ICOMOS.

Le frais de voyage et d’hébergement des Conseillers sont pris en charge par l’ICOMOS sur le budget du Patrimoine mondial. Les officiers de l’ICOMOS et représentants des Comités scientifique internationaux de l’ICOMOS et les experts invités doivent cependant avancer ces dépenses. Le Comité du patrimoine mondial a alloué un budget supplémentaire pour permettre à l’ICOMOS de garantir une représentation équitable de toutes les régions.

Une deuxième réunion de la Commission du patrimoine mondial de l’ICOMOS a eu lieu en mars 2019 pour discuter des résultats des discussions de la Commission des mois de novembre décembre et notamment les réponses reçues des États parties pour la finalisation des évaluations de l’ICOMOS. Les évaluations ont été au Centre du patrimoine mondial et diffusées aux membres du Comité six semaines avant le début de la session du Comité du patrimoine mondial. Le Comité du patrimoine mondial doit ensuite prendre la décision finale d’inscrire ou non un site sur la Liste du patrimoine mondial, de différer une décision ou de la renvoyer l’État partie concerné.

Pendant la réunion de mars, trois propositions d’inscription renvoyées par des sessions précédentes du Comité du patrimoine mondial ont été examinées et discutées.

 

Liste des membres de la Commission du patrimoine mondial de l'ICOMOS 2018 - 2019 

Présidents de la Commission

Toshiyuki Kono (Japon) Président d’ICOMOS

Nancy Pollock-Ellwand (Canada)

Membres du Conseil d’administration

Peter Phillips (Australie) Secrétaire générale d’ICOMOS

Laura Robinson (South Afrique) Trésorière d’ICOMOS

Riin Alatalu (Estonie) Membre du Conseil d'administration de l'ICOMOS

Jiang Bo (Chine) Membre du Conseil d'administration de l'ICOMOS

Adriana Careaga (Uruguay) Membre du Conseil d'administration de l'ICOMOS

Teresa Patricio (Belgique) Membre du Conseil d'administration de l'ICOMOS

Hatthaya Siriphatthanakun (Thaïlande) Membre du Conseil d'administration de l'ICOMOS

Représentants des Comités scientifiques internationaux de l'ICOMOS

CIVVIH : Samir Abdulac (Syrie-France)

ISCCL : Patricia O'Donnell (Etats-Unis)

ICAHM : Nathan Schlanger (France)

Experts invités

Gabriel Cooney (Irlande)

Michel Cotte (France)

Mette Eggen (Norvège)

Massimo Preite (Italie)

Nelly Robles (Mexique)

Hee-kweon Shin (Corée)

Ibrahima Thiaw (Sénégal)

Stefan Wessman (Finlande)

Conseillers de l'ICOMOS (cycle d'évaluation 2018-2019)

Kristal Buckley (Australie)

Mariana Correia (Portugal)

Luisa De Marco (Italie)

Susan Denyer (Royaume-Uni)

Geoffroy Hemlich (France)

Hossam Mahdy (Egypte)

Duncan Marshall (Australie)

Britta Rudolff (Allemagne)

 

Relation entre les propositions d'inscription et les membres de la Commission par zone géographique

Zone géographique

Propositions d'inscription 2018

%

Membres de la Commission

%

Afrique

1

3

2

7

Etats-Arabes

4

13

2

7

Asie/Pacifique

8

25

7

24

Europe/Amérique du Nord

16

50

16

55

ALC

3

9

2

7

TOTAL

32

100

29

100

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies permettant la mémorisation de vos informations de connexion, la personnalisation des contenus, l’affichage des vidéos et la mesure d’audience.

Votre navigateur ainsi que des outils en ligne vous offrent la possibilité de paramétrer ces cookies. En savoir plus

J'ai compris

ICOMOS
Termes et conditions d’utilisation des témoins de navigateurs, ou « cookies »

ICOMOS vous informe que, lors la consultation du site Internet de l’ICOMOS et de toutes les pages de ce domaine, des témoins de connexions, dits « cookies », sont déposés sur l’ordinateur, le mobile ou la tablette de l’utilisateur.

Un cookie est une information qu’un site internet conserve sur l’ordinateur de l’utilisateur et que le navigateur de l’utilisateur fournit au site Internet chaque fois que le visiteur s’y connecte. Ces cookies permettent essentiellement à l’ICOMOS :

Vous trouverez ci-dessous la liste des cookies utilisés par notre site et leurs caractéristiques.

Cookies crées par l'utilisation d'un service d'un tiers sur le site :

https://developers.google.com/analytics/devguides/collection/analyticsjs/cookie-usage)

 À savoir :

Vous pouvez paramétrer votre navigateur afin qu'il vous signale la présence de cookies et vous propose de les accepter ou non. Vous pouvez accepter ou refuser les cookies au cas par cas ou bien les refuser une fois pour toutes. Il est rappelé que ce paramétrage est susceptible de modifier vos conditions d'accès aux services du site nécessitant l'utilisation de cookies.

Le paramétrage des cookies est différent pour chaque navigateur et en général décrit dans les menus d'aide. Vous trouverez davantage d'explications sur la manière de procéder via les liens ci-dessous.

Firefox   •  

Chrome  •  

Safari   •  

Internet Explorer

 

Télécharger le document