Parution du rapport de l'ICOMOS : « Future of Our Pasts » sur le rôle crucial du patrimoine dans l'action climatique

CCHWG cover 1

ICOMOS a publié le rapport « Future of Our Pasts: Engaging Cultural Heritage in Climate Action » [un futur pour nos passés : impliquer le patrimoine culturel dans l'action climatique] ce mercredi 3 juillet 2019 à Bakou, République d'Azerbaïdjan, lors d'une manifestation parallèle qui s'est tenue pendant la 43e session du Comité du patrimoine mondial. Mettant en avant une approche pluri-disciplinaire du patrimoine culturel, le rapport s'adresse aux gestionnaires de sites, aux scientifiques, chercheurs, mais aussi aux activistes climatiques et aux décideurs politiques.

Vingt-huit membres de l'ICOMOS 19 pays ont conduit la rédaction et collaboré à ce rapport. Onze comités scientifiques internationaux de l'ICOMOS et 21 comités nationaux de l'ICOMOS ont fourni des commentaires. En outre, près de 50 experts invités ont procédé à un examen par les pairs.

Le patrimoine culturel, moteur de l'action vers la résilience climatique

Le patrimoine culturel offre un potentiel immense et pratiquement inexploité pour stimuler l'action climatique et soutenir les transitions éthiques et équitables des communautés vers des voies de développement à faible émission de carbone et résistantes au climat. Toutefois, pour réaliser ce potentiel, il faut à la fois mieux reconnaître les dimensions culturelles du changement climatique et ajuster les objectifs et les méthodologies de la pratique du patrimoine

Réaliser l’ambition de l’Accord de Paris de limiter le réchauffement climatique à 1,5ºC nécessiterait des transitions « rapides et profondes » dans les domaines de la terre, de l'énergie, de l'industrie, des bâtiments, des transports et des villes, a déclaré le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC). Mieux prendre en compte la manière dont le patrimoine culturel est à la fois impacté par le changement climatique et source de résilience pour les communautés augmenterait l'ambition et l'efficacité du changement transformateur, selon le rapport de l'ICOMOS publié mercredi.

Réunion du groupe de travail de l'COMOS sur le changement climatique
en mars 2019 au siège de l'ICOMOS, Charenton-le-Pont, France © ICOMOS 

ICOMOS Climate change working group meeting March2019

Le rapport a été préparé sous la direction scientifique du groupe de travail de l'ICOMOS sur le changement climatique et le patrimoine. L'Assemblée générale triennale de l'ICOMOS, qui s'était tenue en 2017 à New Delhi en Inde, avait adopté la Résolution 19GA 2017/30 intitulée « Mobiliser l’ICOMOS et la communauté du patrimoine culturel pour répondre aux défis du changement climatique » (Voir p. 19 de ce document). C'est pour répondre aux objectifs ambitieux que cette résolution avait fixés que le groupe de travail de l'ICOMOS sur le changement climatique et le patrimoine a été constitué.

Le rapport met en lumière les différentes façons par lesquelles les considérations fondamentales du patrimoine culturel recoupent les ambitions de l'Accord de Paris y compris une volonté accrue de lutter contre le changement climatique, atténuer les gaz à effet de serre, renforcer la capacité d'adaptation et la planification des pertes et des dommages.

Vers une actualisation des pratiques en matière de patrimoine culturel

Dans le même temps, le changement climatique a déjà des répercussions sur les communautés et le patrimoine à l'échelle mondiale, et ces tendances s'aggravent rapidement. Le rapport fournit un cadre pour le catalogage systématique des impacts des moteurs du changement climatique sur six grandes catégories de patrimoine culturel, afin d'aider à évaluer et à gérer à la fois les risques climatiques pour le patrimoine culturel et le rôle positif qu'il peut jouer comme source de résilience.

Compte tenu de la nature et de l'ampleur des impacts climatiques, le rapport conclut que la façon dont nous concevons et gérons le patrimoine devra être actualisée. De nouvelles approches multidisciplinaires seront nécessaires dans des domaines tels que la documentation du patrimoine, la réduction des risques de catastrophe, l'évaluation de la vulnérabilité, la conservation, l'éducation et la formation, ainsi que la présentation des sites du patrimoine aux visiteurs.

« Le climat change et le patrimoine doit changer aussi. Il serait insensé d'imaginer que la pratique du patrimoine reste statique alors que le monde traverse les transitions rapides et profondes évoquées dans le récent rapport spécial du GIEC sur le réchauffement de la planète de 1,5°C" », a déclaré le Professeur Toshiyuki Kono, Président de l’ICOMOS.

“The climate is changing and so must heritage. It would be foolish to imagine the practice of heritage remaining static while the world goes through the rapid and far-reaching transitions discussed in the IPCC’s recent Special Report on Global Warming of 1.5°C,” said Professor Toshiyuku Kono, President of ICOMOS.

L'ICOMOS prévoit initialement d'utiliser le rapport afin d’organiser ses contributions en une proposition de mise à jour du Document d’orientation sur l’impact du changement climatique sur les biens du patrimoine mondial de 2007, de développer une feuille de route pour que les organisations du patrimoine s'engagent sur les questions de changement climatique, et d’organiser la sensibilisation de la communauté scientifique aux lacunes et opportunités en recherche.

Au-delà de ces utilisations programmatiques immédiates, l'ICOMOS espère que le rapport alimentera le nouveau mouvement interdisciplinaire #ClimateHeritage qui a commencé à s'épanouir en, notamment :
- Soutenant les changements dans les approches et les méthodologies du patrimoine rendus nécessaires par le changement climatique.
- Fournissant un point de comparaison avec les acteurs du patrimoine peut mesurer leur engagement à l'égard des changements climatiques.
- Accroissant la compréhension et l'engagement des militants du climat et des décideurs politiques envers le patrimoine culturel.
- Stimulant l'attention portée sur les lacunes existantes en matière de recherche et les possibilités de collaboration avec les scientifiques et les universitaires sur les points de recoupement entre changement climatique et patrimoine culturel.

 

Pour plus d'information sur ce rapport, voir le communiqué de presse : English version / French version / Spanish version


téléchargement
Rapport complet [anglais]

 


Voir aussi

Groupe de travail de l'ICOMOS sur le changement climatique et le patrimoine culturel

→ Rapport spécial du GIEC sur les conséquences d'un réchauffement planétaire de 1,5 °C

 


 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies permettant la mémorisation de vos informations de connexion, la personnalisation des contenus, l’affichage des vidéos et la mesure d’audience.

Votre navigateur ainsi que des outils en ligne vous offrent la possibilité de paramétrer ces cookies. En savoir plus

J'ai compris

ICOMOS
Termes et conditions d’utilisation des témoins de navigateurs, ou « cookies »

ICOMOS vous informe que, lors la consultation du site Internet de l’ICOMOS et de toutes les pages de ce domaine, des témoins de connexions, dits « cookies », sont déposés sur l’ordinateur, le mobile ou la tablette de l’utilisateur.

Un cookie est une information qu’un site internet conserve sur l’ordinateur de l’utilisateur et que le navigateur de l’utilisateur fournit au site Internet chaque fois que le visiteur s’y connecte. Ces cookies permettent essentiellement à l’ICOMOS :

Vous trouverez ci-dessous la liste des cookies utilisés par notre site et leurs caractéristiques.

Cookies crées par l'utilisation d'un service d'un tiers sur le site :

https://developers.google.com/analytics/devguides/collection/analyticsjs/cookie-usage)

 À savoir :

Vous pouvez paramétrer votre navigateur afin qu'il vous signale la présence de cookies et vous propose de les accepter ou non. Vous pouvez accepter ou refuser les cookies au cas par cas ou bien les refuser une fois pour toutes. Il est rappelé que ce paramétrage est susceptible de modifier vos conditions d'accès aux services du site nécessitant l'utilisation de cookies.

Le paramétrage des cookies est différent pour chaque navigateur et en général décrit dans les menus d'aide. Vous trouverez davantage d'explications sur la manière de procéder via les liens ci-dessous.

Firefox   •  

Chrome  •  

Safari   •  

Internet Explorer

 

Télécharger le document