Nécrologie Herb Stovel

Index de l'article

Herb Stovel, Secrétaire Général de l’ICOMOS (1990-1993)

herb stovel

 

 

Chers membres de la famille de l’ICOMOS, C’est avec une immense tristesse que juste de retour de la réunion du Comité exécutif à Paris, j’ai reçu l’appel de Dinu Bumbaru m’informant de la mort de Herb Stovel, un ami très cher et conseiller de confiance qui était toujours là quand j’avais besoin de lui.

C’est une immense perte personnelle, mais en plus de cela et, plus important, c’est une grande perte pour le Canada, pour l’ICOMOS, et pour toute la communauté du patrimoine à travers le monde, où il a toujours joué un rôle actif en imaginant et en assurant la meilleure conservation possible dans tous les contextes culturels.
Nous pouvons trouver un peu de consolation en contemplant l’héritage qu'il a amoureusement, intelligemment et généreusement construit durant toute sa vie adulte, en particulier parmi les centaines de jeunes auxquels il a servi de mentor et qu’il a soigneusement guidés dans le domaine de la conservation.
Herb était un géant parmi les géants, un trait qu’il a habilement déguisé à travers la chaleur de son humanité et sa constante disponibilité pour écouter tous ceux qui l'approchaient.
Il va nous manquer cruellement, mais il ne sera jamais oublié par ceux qu’il a côtoyés et qui bénéficieront de son travail pendant encore longtemps.
Pour la famille de Herb, mes plus sincères condoléances, avec l'assurance que nous tous partageons leur deuil et la tristesse de perdre un homme hors du commun et universellement aimé.
Gustavo Araoz F
Président de l'ICOMOS

 


 

Conservationiste et éducateur (1948-2012)


Ce 14 mars à Ottawa, Canada, Herb Stovel nous quittait. Cette nouvelle suscita un temps de silence, the tristesse et de récollection dans la grande famille de l’ICOMOS et le monde de la conservation du patrimoine culturel. Nos premières pensées sont allées à ses proches auxquels nos adressons nos condoléances et l’expression d’un profond sentiment de perte et de gratitude pour tout le bon travail que Herb a accompli et les nombreux défis qu’il nous a lancés pour que nous réussissions à faire progresser le monde par nos actes.
Humaniste débordant de curiosité pour la richesse des idées et des cultures du monde, Herb reçu son diplôme en architecture de l’Université McGill, à Montréal, dans les années 1970 à une époque de luttes pour la sauvegarde de quartiers vivants entiers autant que de monuments et bâtiments patrimoniaux individuels. Depuis cette époque et à travers toute sa carrière professionnelle et académique au Gouvernement de l’Ontario, la Fondation Héritage Canada, Parcs Canada, les universités de Montréal et de Carleton, l’ICCROM et, bien entendu, son engagement continu et inlassable dans l’ICOMOS, l’oeuvre de notre collègue Herb se distingue par son engagement déterminé envers l’intégration des dimensions scientifiques, professionnelles, sociales et collectives dans la définition et la réalisation de la conservation du patrimoine culturel et envers l’éducation et la capacité de ceux qui peuvent faire de ces idées, une réalité.
Dans l’ICOMOS, Herb Stovel incarnait avec authenticité les idéaux et les valeurs de notre organisation non-gouvernementale comme un membre actif aussi bien comme l’un de ses plus engagés et inspirants capitaines institutionnels et intellectuels. Secrétaire Général de 1990 à 1993, il a donné à l’ICOMOS une qualité de dirigeant qui lui a permis de progresser, jetant les bases pérennes pour organiser le rôle de l’ICOMOS comme organisation consultative dans la mise en oeuvre de la Convention du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il a aussi engagé notre organisation dans des réflexions fondamentales comme celle sur l’authenticité qui mena au Document de Nara dont il fut l’un des principaux auteurs, et démontra une énergie semblable comme président d’ICOMOS Canada ou comme participant aux travaux de plusieurs de nos Comités internationaux.
Son oeuvre lui a valu de nombreuses reconnaissances dont le Prix Jacques-Dalibard d’ICOMOS Canada qui lui fut remis à la 16e Assemblée générale en 2008 à Québec, et le prestigieux Prix de l’ICCROM en 2011. Outre ces honneurs bien mérités, l’une des reconnaissances les plus remarquables du travail et de la personnalité de Herb se trouve dans l’action et les travaux des très nombreuses personnes qu’il a amenées à oeuvrer pour le patrimoine et sa conservation par son travail d’éducateur, de mentor ou d’ami.

La voix puissante et la personnalité généreuse de notre cher collègue Herb Stovel nous manqueront. Mais, le modèle de son engagement déterminé pour la conservation qu’il voyait comme une discipline très spéciale autant qu’une cause essentielle au monde contemporain, et l’immense legs de son oeuvre et de ses pensées perdureront comme une source d’inspiration qui nous guidera ainsi que l’ICOMOS qu’il aimait tant, envisageant son avenir avec optimisme.
Merci et salut, Herb!
Dinu Bumbaru, C.M.
Président, ICOMOS Canada
Membre du Comité exécutif et ancien Secrétaire Général d'ICOMOS

 



UNESCO

 

 

 

Chers amis et collègues
La famille de l'UNESCO est en deuil suite à la suite du décès de notre ami Herb Stovel.
Même si nous savions qu’il était gravement malade, la nouvelle de son décès a attristé tous ceux qui l’ont connu au fil des années, à l’ICCROM, à l’ICOMOS et en tant que professeur.
Sa contribution intellectuelle à la compréhension et à la pratique de la gestion du patrimoine est reflétée dans les travaux et les manuels qu'il a publiés, ainsi que dans les nombreux documents et études auxquels il a contribué, parmi lesquels le Document de Nara sur l’authenticité se distingue.
Grâce à un effort sans relâche d’enquête, de réflexion et de formation, il a contribué au progrès de la Convention du patrimoine mondial comme peu d’autres professionnels ont pu le faire.
Il était une personne sage et ouverte, toujours disponible pour conseiller et aider les autres.
Nous nous joignons à tous ceux qui l’aimaient en nous rappelant de ce professionnel exceptionnel dans le monde du patrimoine et de ce cher ami.
Tu vas nous manquer, Herb.
Ti sia lieve la terra.
Francesco
Francesco Bandarin
UNESCO Sous-directeur général pour la culture

 

Liens à d’autres messages :

ICCROM
Organisation des Villes du Patrimoine Mondial

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies permettant la mémorisation de vos informations de connexion, la personnalisation des contenus, l’affichage des vidéos et la mesure d’audience.

Votre navigateur ainsi que des outils en ligne vous offrent la possibilité de paramétrer ces cookies. En savoir plus

J'ai compris

ICOMOS
Termes et conditions d’utilisation des témoins de navigateurs, ou « cookies »

ICOMOS vous informe que, lors la consultation du site Internet de l’ICOMOS et de toutes les pages de ce domaine, des témoins de connexions, dits « cookies », sont déposés sur l’ordinateur, le mobile ou la tablette de l’utilisateur.

Un cookie est une information qu’un site internet conserve sur l’ordinateur de l’utilisateur et que le navigateur de l’utilisateur fournit au site Internet chaque fois que le visiteur s’y connecte. Ces cookies permettent essentiellement à l’ICOMOS :

Vous trouverez ci-dessous la liste des cookies utilisés par notre site et leurs caractéristiques.

Cookies crées par l'utilisation d'un service d'un tiers sur le site :

https://developers.google.com/analytics/devguides/collection/analyticsjs/cookie-usage)

 À savoir :

Vous pouvez paramétrer votre navigateur afin qu'il vous signale la présence de cookies et vous propose de les accepter ou non. Vous pouvez accepter ou refuser les cookies au cas par cas ou bien les refuser une fois pour toutes. Il est rappelé que ce paramétrage est susceptible de modifier vos conditions d'accès aux services du site nécessitant l'utilisation de cookies.

Le paramétrage des cookies est différent pour chaque navigateur et en général décrit dans les menus d'aide. Vous trouverez davantage d'explications sur la manière de procéder via les liens ci-dessous.

Firefox   •  

Chrome  •  

Safari   •  

Internet Explorer

 

Télécharger le document