Nouveaux présidents et présidentes élus cette année

welcome 905562 640

Nous sommes heureux de vous présenter les nouveaux présidents et présidentes des Comités nationaux et des Comités scientifiques internationaux élus jusqu'à présent pendant l'année 2018.

 

Lee Wangkee - ICOMOS République de Corée

leewangkee

LEE Wangkee est un professeur émérite au sein du département d’architecture de l’université Mokwon (République de Corée). Il a obtenu une licence et un master d’architecture de l’université de Hongik et son doctorat d’architecture de l’université de Cheongju (République de Corée). Il enseigne l’architecture depuis 1980 et est également doyen du Collège d’Ingénierie et de l’Ecole Supérieure d’Information Industrielle à l’université de Mokwom. Il est devenu membre du Conseil de son comité national de 2009 à 2014, puis a servi en tant que vice-président d’ICOMOS République de Corée de 2015 à 2017. Il a publié de nombreux livres et articles sur l’histoire de l’architecture coréenne et asiatique et sur la conservation du patrimoine, parmi lequel figure L’art et la technologie des temples bouddhistes de Baekje (2006).

 

Minna Silver – ICOMOS Finlande

minna

Minna Silver est titulaire d’un doctorat en archéologie de l’université d’Helsinki en Finlande. Elle a suivi un programme d’experts à l’université d’Helsinki en SIG (système d’information géographique) de 1997 à 1998, s’inscrivant comme spécialiste dans ce domaine. Elle a effectué ses recherches postdoctorales en tant que chef de projet en arpentage, en cartographie et en l’application des études SIG dans la région montagneuse du Jebel Bishri en Syrie. Depuis 2004, Silver est une professeure adjointe en archéologie du proche orient. En 2010, elle est devenue membre du Conseil exécutif du Comité international pour la documentation du patrimoine de l’ICOMOS (CIPA) et Société internationale pour la photogrammétrie et la télédétection (ISPRS). Son dernier livre est Reviving Palmyra in Multiple Dimensions : Images, Ruins and Cultural Memory, co-écrit par Gabriele Fangi et Ahlet Denker.

 

Michael Pearson – ICOMOS IPHC (Comité international pour le patrimoine historique polaire)

Dr Mike Pearson AO IPHC President

Michael Pearson a un doctorat en archéologie historique et 40 ans d’expérience dans le domaine du patrimoine australien, les agences de gouvernement en tant que directeur exécutif adjoint de la Commission australienne du patrimoine, et depuis 1993 en tant que directeur général de Heritage Management Consultants Pty Ltd. Depuis 1986, il a travaillé en Antarctique avec les agences de gouvernement et universités australiennes, chiliennes et brésiliennes sur dix expéditions archéologiques. Sa recherche actuelle porte sur la chasse aux phoques dans les îles Shetland du Sud. Il a travaillé pour les nominations du patrimoine mondial et la gestion subséquente pour l’Australie, le Japon et la Chine. Il a écrit sept livres et publié plus de 100 articles sur l’histoire polaire et sur des sujets archéologiques. Michael est l’ancien président d’Australie ICOMOS, et un membre fondateur du Comité international pour le patrimoine historique polaire (IPHC).

 

Melvin Campos Ocampo – ICOMOS Costa Rica

Melvin Campos Costa Rica

Philologue spécialisé en littérature hispanique et professeur à la faculté des sciences humaines de l’université du Costa Rica, il y enseigne l’histoire de l’art, l’architecture, la philosophie et la littérature. Campos est devenu membre de l’ICOMOS en 2006, et a rejoint en 2014 le Comité international sur l’interprétation et la présentation des sites culturels patrimoniaux de l’ICOMOS (ICIP). Au sein d’ICOMOS Costa Rica, Campos a travaillé au service communication du Comité, en organisant des conférences publiques mensuelles, en publiant les calendriers annuels et en actualisant le site internet et les réseaux sociaux du Comité national. Il a été élu contrôleur du Comité national de 2009 à 2012 et vice-président de 2012 à 2018. Campos a été un membre du Comité à l’origine de l’organisation du Conseil consultatif et du symposium scientifique de 2013, au Costa Rica.

 

Alicia Castillo Mena – ICOMOS Espagne

Alicia Castillo Mena

Alicia Castillo Mena est conférencière à la faculté de géographie et d’histoire de l’université de Madrid (Espagne), et une chercheuse experte en gestion du patrimoine culturel en Europe (Espagne) et en Amérique latine (Mexique). Elle a également travaillé pour plusieurs organisations internationales culturelles telles que l’UNESCO, le ministère de la culture espagnol et péruvien et plusieurs gouvernements régionaux. Elle est la vice-présidente européenne du Comité international de la gestion du patrimoine archéologique (ICAHM). Alicia Castillo Mena est l’auteure de plusieurs publications scientifiques et la co-auteure du documentaire, Le passé avec le futur, de l’archéologie au patrimoine mondial (Past with Future, From Archaeology to World Heritage).

 

Gamini Adikari – ICOMOS Sri Lanka

adikari2

Gamini Adikari est un professeur d’archéologie en deuxième cycle à l’Institut d’Archéologie de l’université de Kelaniya (Sri Lanka). Bien que son travail couvre une large variété de sujets liés à l’archéologie, son intérêt principal porte sur la préhistoire et l’histoire sri lankaises. En tant que directeur de terrain, il a entrepris de nombreuses investigations archéologiques de terrain en partant d’une approche ethnoarchéologique sur des sites de caves préhistoriques au Sri Lanka. Il est également membre du Conseil consultatif d’archéologie au sein du Département d’archéologie du Sri Lanka. Il a publié plus de 100 articles, recouvrant différents sujets liés à l’archéologie, localement ou internationalement, et également édité ou coédité plus de 40 publications.

 

Gergely Nagy – ICOMOS Hongrie

GergelyNagy

Gergely Nagy est architecte et urbaniste. Titulaire d’un doctorat en théorie de l’architecture de l’université technique de Budapest, il a également travaillé pour le Bureau d’urbanisme de la ville de Budapest. Il est un membre d’ICOMOS Hongrie, et est devenu successivement secrétaire général et président. Il est aussi un membre du Comité international des villes et villages historiques de l’ICOMOS (CIVVIH), et du groupe de travail de l’ICOMOS sur les Principes européens de qualité. Sur la demande de la Commission européenne et dans le cadre de l’Année européenne du patrimoine culturel, ce groupe de travail coordonne l’élaboration d’un document de référence permettant d’assurer et d’améliorer la qualité des programmes de financement européens pour le patrimoine culturel. Il a publié neuf livres ainsi que plusieurs études et articles.

 

Robert J. Quarles van Ufford – ICOMOS Pays-Bas

RobertQuarlesvanUfford NL

Robert J. Quarles van Ufford est le directeur de la Nationale Monumentenorganisatie, une association pour la protection et la conservation des monuments nationaux aux Pays-Bas et président auprès de la Stichting Monumenten Bezit.  Il est titulaire d’un master en histoire de l’université de Leiden. Il a commencé sa carrière de diplomate au Ministère des affaires étrangères de La Haye en 1993, puis a travaillé dans les ambassades de Bangkok, Paramaribo et Jakarta avant de revenir aux Pays-Bas en 2006. Il a été secrétaire général de la Commission nationale des Pays-Bas pour l'UNESCO, et il a précédemment occupé les fonctions de trésorier et de vice-président d'ICOMOS Pays-Bas.

 

Soraya Genin – ICOMOS Portugal

SorayaGenin photo e Gaia 180728

Soraya Genin est architecte et titulaire d'un doctorat en ingénierie de la KU Leuven. Elle est professeur assistant au département d'architecture et d'urbanisme de l'ISCTE-IUL (Institut universitaire de Lisbonne) et chercheuse à l'ISTAR-IUL, où elle enseigne la construction et la conservation des bâtiments depuis 2002. Ses recherches et ses publications traitent de la conservation et des constructions en pierre, en particulier les voûtes. Elle a coordonné plusieurs projets liés aux sites du patrimoine mondial, tels que le Monastère des Hiéronymites et la Tour de Belém à Lisbonne, et le Couvent du Christ à Tomar (Portugal). Elle est membre du Comité scientifique international de la pierre (ISCS) et du Comité scientifique international sur la théorie et la philosophie de la conservation et de la restauration (THEOPHILOS).

 

Stsiapan Stureika – ICOMOS Bélarus

IMG 8747

Titulaire d'un doctorat, historien, anthropologue culturel, chargé de cours à temps plein à l'Université européenne des sciences humaines (Vilnius), président d'ICOMOS Bélarus et membre associé du Comité international de théorie et de philosophie de la conservation et de la restauration. Ses domaines de recherche actuels sont la théorie du patrimoine architectural, les projets de conservation communautaires et la nouvelle muséologie. Depuis 2010, il a mené plusieurs projets de recherche sur les aspects sociaux de la préservation du patrimoine, la transformation des paysages culturels des villes biélorusses et les mouvements urbains pour la préservation du patrimoine en Europe orientale. En 2015, il a remporté un Thesaurus Poloniae fellowship du Ministère de la culture et du patrimoine national de la Pologne (mis en œuvre par le Centre culturel international de Cracovie). En 2016-2017, il a préparé un rapport sur le développement du secteur du patrimoine culturel au Bélarus pour le programme « Culture et créativité » parrainé par l'Union européenne.

 

Mariana Patiño Osorio – ICOMOS Colombia

osorio

Architecte spécialisée dans le patrimoine culturel européen. Elle possède un doctorat en architecture de l'Université de Séville (Espagne). Elle a 37 ans d'expérience dans la gestion de projets liés au patrimoine urbain et architectural. Directrice du bureau du patrimoine de la planification et de la rénovation urbaine de Bogotá, responsable du centre de documentation du ministère de la Culture et auteur et éditeur du livre Monumentos nacionales de Colombia entre autres. Depuis plus de 10 ans, elle enseigne à l'université dans les domaines de la rénovation urbaine et du patrimoine. Elle a publié ses écrits dans des revues indexées et soutient récemment ICOMOS International pour l'étude des documents des propositions d’inscription au patrimoine mondial.

 

Jeanine Abdul Massih (ICOMOS Liban)

Jeanine Abdul Massih

Jeanine Abdul Massih est titulaire d'un doctorat en urbanisme et architecture classique de l'Université Paris I-Sorbonne (sa thèse ayant porté sur la construction en plâtre et pierre sur le site de Dura-Europos, en Syrie). Elle est professeur d'archéologie à l'Université Libanaise. Spécialiste de l'architecture et les technologies classiques, la conservation du patrimoine immobilier et la gestion de sites. Elle a dirigé le projet sur les carrières mégalithiques de Baalbek (Liban), les recherches archéologiques sur la ville de Batroun (Liban) ainsi que la mission conjointe syro-libanaise de Cyrrhus Nebi Houri (au nord de la Syrie).

 

— 

Et aussi les nouveaux présidents dont la biographie sera bientôt disponible : Claus-Peter Echter (CIVVIH)Caroline Jäger-Klein (ICOMOS Autriche)Shadi Ghadban (ICOMOS Palestine)Ar Hj Hajeedar Abdul Majid (ICOMOS Malaisie)Ricardo Beheran (ICOMOS Uruguay)Gideon Koren (ICLAFI)Claude Borg (ICOMOS Malte).

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies permettant la mémorisation de vos informations de connexion, la personnalisation des contenus, l’affichage des vidéos et la mesure d’audience.

Votre navigateur ainsi que des outils en ligne vous offrent la possibilité de paramétrer ces cookies. En savoir plus

J'ai compris

EN SAVOIR PLUS