HISTORIQUE DE LA JOURNEE INTERNATIONALE
DES MONUMENTS ET DES SITES

Idée d'activités pour la célébrer!


Le 18 avril 1982, au cours d'un colloque organisé par le Comité tunisien de l'ICOMOS, qui coïncidait avec une réunion du Bureau à Hammamet, il fut discuté de l'institution d'une Journée Internationale des Monuments et des Sites, susceptible d'être célébrée en même temps chaque année dans le monde entier. Ce projet a été approuvé par le Comité Exécutif, suscitant de la part de celui-ci une recommandation précise aux différents Comités Nationaux sur le plan pratique. Enfin, le principe a été approuvé par la Conférence Générale de l'UNESCO qui lors de sa 22ème session en novembre 1983 a adopté une résolution recommandant aux Pays membres d’examiner la possibilité de déclarer chaque année le 18 avril comme « Journée Internationale des Monuments et des Sites ».

En Europe, beaucoup de pays célèbrent déjà les Journées Européennes du Patrimoine, organisées chaque année en septembre sous les auspices du Conseil de l'Europe. Cependant, de plus en plus de Comités Nationaux et Internationaux de l'ICOMOS dans le monde entier célèbrent le 18 avril en organisant des événements spéciaux. En 2003, ou nous avons célébré le thème du patrimoine subaquatique, les Comités cités ci-dessous nous ont, parmi d’autres, fait part de leurs initiatives, nous envoyant rapports, posters et coupures de presse : Australie (exposition photographique); Egypte (musées gratuits, symposium) ; Grèce (table ronde, conférence de presse); Guinée (diffusion de l’information et sensibilisation auprès des médias et autorités); Jamaïque (communiqué de presse); Kazakhstan (articles dans la presse, table ronde); Macédoine (réunion, communiqué et conférence de presse, articles, poster, table ronde); Malte (séminaire, débat); Portugal (inauguration d’une unité de traitement de bois anciens au Centre National d’Archéologie Nautique et Subaquatique); République tchèque (Remises de Prix, exposition, workshop); Slovaquie (communiqué destiné et diffusé au gouvernement, au public et à la presse; Slovénie (Diffusion de la Charte ICOMOS sur le Patrimoine Subaquatique, conférence); Turquie (séminaire, visite d’un musée sur le patrimoine subaquatique, réunion d’experts, articles de presse); Uruguay.

Le Président de l'ICOMOS, Michael Petzet, et le Comité Exécutif proposent à tous les Comités de saisir l'occasion du 18 avril pour attirer l'attention chaque année sur un type particulier de patrimoine culturel en péril, en conjonction avec le Rapport ICOMOS sur les Monuments et les Sites en Péril. Cette année, il suggère de souligner les dangers encourus par l’architecture et le patrimoine en terre.

Cependant, le choix du ou des thèmes de la Journée relève du libre-arbitre de chaque Comité.

Ci-dessous nous vous proposons quelques exemples des types d'activités qui peuvent être organisées pour célébrer cet événement au niveau national:
  • visites, si possible gratuites, des monuments et des sites;
  • parution d'articles dans les journaux et les magazines, émissions à la radio et la télévision;
  • installation de banderoles dans les squares ou les rues principales pour attirer l'attention sur la journée et la conservation du patrimoine culturel;
  • invitation d'experts ou de personnalités étrangères pour des conférences et des interviews;
  • promotion de discussions et débats dans les centres culturels, les mairies, les lieux publics;
  • expositions;
  • publications de livres, cartes postales, timbres, posters;
  • attribution de prix à des organisations ou des personnes ayant contribué à la bonne conservation de sites ou de monuments, ou ayant réalisé une publication particulièrement intéressante;
  • inauguration d'un monument récemment restauré;
  • activités spéciales d'éveil au patrimoine culturel auprès des écoles et de la jeunesse;
  • promotion de «jumelages» entre différents Comités Nationaux, définissant des secteurs de coopération: échange de conférenciers, organisation de rencontres, de séminaires ou de publications conjoints.
  • Les Comités Scientifiques Internationaux peuvent être invités à débattre le thème choisi.

L'essentiel est de marquer cette journée pour qu'elle soit avant tout, non seulement celle de chaque patrimoine national, mais plus encore celle de la solidarité internationale vis à vis de la protection du patrimoine.

Si votre comité organise colloques, ateliers ou d'autres activités pour la Journée Internationale des Monuments et des Sites, faites-en part au Secrétariat International, en précisant les thèmes choisis et en joignant textes et coupures de presse.

Le Secrétariat International peut aussi vous aider en diffusant à tous les autres Comités de l’ICOMOS les annonces de vos activités liées à cette journée en amont du 18 avril – envoyez simplement votre annonce au Secretariat par e-mail.

Nous serons heureux de mentionner les activités entreprises par les différents Comités dans le prochain numéro des Nouvelles de l'ICOMOS. Et n'hésitez pas à nous envoyer toutes vos suggestions ou vos remarques sur le principe et la pratique de cette célébration.


© ICOMOS
http://www.international.icomos.org
secretariat[at]icomos.org

Dernière mise à jour: March 1st 2004 - webmaster@icomos.org