THEME 2003: LE PATRIMOINE CULTUREL SUBAQUATIQUE


Le 18 Avril, comment le célébrer!


La journée internationale des monuments et des sites a été instituée le 18 avril 1982 par l'ICOMOS et approuvée par la conférence générale de l'UNESCO. Cette journée offre une occasion de sensibiliser le public à la diversité du patrimoine culturel et aux efforts que requiert sa protection et sa conservation, et permet également d'exposer sa vulnérabilité et le besoin de lui accorder une attention continue. Depuis trois ans, nous voulons faire revivre cette journée autour d'un seul thème partagé par tous les comités nationaux de l'ICOMOS. Le thème proposé en 2001 était: Sauvez nos villages historiques; en 2002: le patrimoine du XXe siècle et celui de cette année: Le patrimoine subaquatique. Ce thème s'est révélé particulièrement approprié pour 2003 compte tenu de la coopération internationale qui s'est développée autour de ce sujet plein d'intérêt et du fait que 2003 a été déclarée Année internationale de l'Eau par les Nations Unies.

Nous faisons appel aux membres de l'ICOMOS et aux professionnels de la conservation pour faire de cette journée un succès dans le monde entier. Le patrimoine subaquatique, comme d'autres secteurs du patrimoine culturel, est menacé partout dans le monde, et souvent plus que les autres, vu l'attrait des gains phénoménaux souvent injustifiés, vu l'absence de législation appropriée ou si existante, mal appliquée ou pas mise en œuvre, vu surtout la possibilité de pouvoir travailler en toute discrétion aux fonds des mers, souvent avec des moyens techniques faramineux. Il existe trop souvent une absence de prise de conscience nationale sur la valeur de ce patrimoine et surtout sur l'importance pour les citoyens de demeurer propriétaires à 100% de leur patrimoine. Les cités submergées (traces d'existence humaine), les routes commerciales utilisées par les peuples de la préhistoire, les lieux sacrés et les épaves historiques fournissent des informations qu'on ne peut retrouver dans les sites terrestres et il ne faut pas oublier que tout ceci fait partie de notre patrimoine commun.

L'ICOMOS a d'ailleurs adopté en 1996 la Charte internationale pour la protection du patrimoine culturel subaquatique. Cette Charte inspira la préparation de la Convention pour la protection du patrimoine culturel subaquatique de l'UNESCO de novembre 2001 et en devint la partie unanimement adoptée. Le Comité international de l'ICOMOS pour le patrimoine subaquatique (ICUCH) a d'ailleurs contribué à ce travail de l'UNESCO avec une énergie et une compétence fort appréciées.

L'ICOMOS encourage les comités nationaux et scientifiques internationaux et les membres à mener des actions qui permettent de promouvoir la conservation et la protection du patrimoine culturel subaquatique - qu'il se trouve sous les mers, les rivières, les lacs, etc.

Dans les semaines à venir, en coopération avec ICUCH (Le Comité International du Patrimoine Culturel Subaquatique de l'ICOMOS), le Secrétariat International vous enverra de l'information pour vous aider à organiser les activités de votre Comité. En outre nous vous encourageons à contacter votre membre national d'ICUCH (Comité International du patrimoine subaquatique) pour vous fournir de la documentation, des contacts et des conseils.


Historique de la Journée Internationale des Monuments et des Sites

Idées d'activités pour la célébrer !

Le 18 avril 1982, au cours d'un colloque organisé par le Comité tunisien de l'ICOMOS, qui coïncidait avec une réunion du Bureau à Hammamet, il fut discuté de l'institution d'une Journée Internationale des Monuments et des Sites, susceptible d'être célébrée en même temps chaque année dans le monde entier. Ce projet a été approuvé par le Comité Exécutif, suscitant de la part de celui-ci une recommandation précise aux différents Comités Nationaux sur le plan pratique. Enfin, le principe a été approuvé par la Conférence Générale de l'UNESCO.

En Europe, beaucoup de pays célèbrent déjà les Journées Européennes du Patrimoine, organisées chaque année en septembre sous les auspices du Conseil de l'Europe. Cependant, de plus en plus de Comités Nationaux et Internationaux de l'ICOMOS dans le monde entier célèbrent le 18 avril en organisant des événements spéciaux.

Le Président de l'ICOMOS, Michael Petzet, et le Comité Exécutif proposent à tous les Comités de saisir l'occasion du 18 avril pour attirer l'attention chaque année sur un type particulier de patrimoine culturel en péril, en conjonction avec le Rapport ICOMOS sur les Monuments et les Sites en Péril. Cette année, il suggère de souligner les dangers encourus par le patrimoine culturel subaquatique dans le monde entier.

Cependant, le choix du ou des thèmes de la Journée relève du libre-arbitre de chaque Comité. Néanmoins, certains Comités choisissent de favoriser le thème triennal de réflexion choisi par l'ICOMOS lors de chaque Assemblée Générale et qui est en ce moment "La mémoire des lieux : préserver le sens et les valeurs immatérielles des monuments et des sites" (voir les articles publiés dans les Nouvelles de l'ICOMOS, également présents sur notre site web).

Ci-dessous nous vous proposons quelques exemples des types d'activités qui peuvent être organisées pour célébrer cet événement au niveau national:

- visites, si possible gratuites, des monuments et des sites;
- parution d'articles dans les journaux et les magazines, émissions à la radio et la télévision;
- installation de banderoles dans les squares ou les rues principales pour attirer l'attention sur la journée et la conservation du patrimoine culturel;
- invitation d'experts ou de personnalités étrangères pour des conférences et des interviews;
- promotion de discussions et débats dans les centres culturels, les mairies, les lieux publics;
- expositions;
- publications de livres, cartes postales, timbres, posters;
- attribution de prix à des organisations ou des personnes ayant contribué à la bonne conservation de sites ou de monuments, ou ayant réalisé une publication particulièrement intéressante;
- inauguration d'un monument récemment restauré;
- activités spéciales d'éveil au patrimoine culturel auprès des écoles et de la jeunesse;
- promotion de "jumelages" entre différents Comités Nationaux, définissant des secteurs de coopération: échange de conférenciers, organisation de rencontres, de séminaires ou de publications conjoints.
- Les Comités Scientifiques Internationaux peuvent être invités à débattre le thème choisi.


L'essentiel est de marquer cette journée pour qu'elle soit avant tout, non seulement celle de chaque patrimoine national, mais plus encore celle de la solidarité internationale vis à vis de la protection du patrimoine.

Si votre comité organise colloques, ateliers ou d'autres activités pour la Journée Internationale des Monuments et des Sites, faites-en part au Secrétariat International, en précisant les thèmes choisis et en joignant textes et coupures de presse. Nous serons heureux de les mentionner dans un prochain numéro des Nouvelles de l'ICOMOS. Et n'hésitez pas à nous envoyer toutes vos suggestions ou vos remarques sur le principe et la pratique de cette célébration.



Secrétariat International de l'ICOMOS
e-mail : secretariat[at]icomos.org




© ICOMOS
http://www.international.icomos.org
secretariat[at]icomos.org