Victoria Falls, Zimbabwe

Kasubi Tombs, Uganda

Great Zimbabwe, Zimbabwe

MESSAGE DE L'ICOMOS ZIMBABWE


J'ai l'honneur et l'immense plaisir de vous inviter à la 14ème Assemblée Générale et au Symposium International de l'ICOMOS, qui se dérouleront du 27 au 31 octobre 2003. Mais laissez-moi tout d'abord profiter de cette occasion privilégiée pour vous présenter le Zimbabwe, mon pays.

Le nom de Zimbabwe est un diminutif du mot shona zimba remabwe (grande maison de pierre), terme faisant habituellement référence à une résidence royale. Le Grand Zimbabwe (ensemble de peuplement du 12ème - 15ème siècle), qui a donné son nom à ma nation, est l'un des exemples les plus remarquables de notre patrimoine architectural/archéologique et immatériel. Le patrimoine immatériel associé aux Chutes Victoria/Mosi-oa-Tunya et à maDzimbabwes convient au thème du Symposium: "La mémoire des lieux: préserver le sens et les valeurs immatérielles des monuments et des sites".

Le pays s'étend sur 390.245 km2, dans la région centre-sud de l'Afrique, entre le Limpopo et la vallée du Zambèze. Délimité par la Zambie au nord et au nord-ouest, par l'Afrique du Sud au sud, par le Mozambique à l'est et au nord et par le Botswana au sud-ouest, c'est un pays enclavé. Avec une population de 12 millions d'habitants, le Zimbabwe compte plusieurs langues dont l'anglais, le shona et le ndbele sont les principales. L'anglais est la langue officielle de communication. L'altitude moyenne du pays est de 300 mètres au-dessus du niveau de la mer (2592 mètres au point culminant, dans les hautes terres orientales), ce qui dote le Zimbabwe d'un climat exceptionnel - chaud sans être oppressant, avec un ensoleillement quotidien moyen de 7 heures sur l'ensemble de l'année. Cependant, la période à laquelle se tient la 14ème Assemblée Générale est une saison particulièrement chaude et sèche, les régions les plus basses d'altitude, et notamment Victoria Falls et la vallée du Zambèze, enregistrant des températures supérieures à 30°C.

Nous n'avons à aucun moment sous-estimé la difficulté que représente l'accueil de cette Assemblée Générale historique, qui pour la seconde fois seulement se déplace dans l'hémisphère sud (pour la première fois à Colombo, au Sri Lanka, en 1993) et pour la première fois sur le continent africain. L'importance de cet événement n'échappera à personne, et en tout cas certainement pas à nous, ses hôtes. Il nous incombe, au nom de l'Afrique et de la communauté internationale en général, de faire de la 14ème Assemblée Générale une date mémorable. Nous sommes heureux que nos efforts en ce sens soient soutenus sans réserve par tous les Comités Nationaux de l'ICOMOS, ainsi que par les Comités Scientifiques Internationaux, les membres individuels et les organisations partenaires. Initialement, l'Assemblée Générale et le Symposium Scientifique International devaient se tenir à Harare, mais dans l'intérêt de tous, et pour que les délégués et les personnes les accompagnant puissent profiter pleinement des trésors que le Zimbabwe leur offre, nous avons finalement opté pour le site du Patrimoine mondial des Chutes Victoria (Mosi-oa-Tunya), que l'industrie touristique mondiale fait à tort figurer parmi les "sept merveilles du monde". Si le site ne compte malheureusement pas parmi ces sept merveilles antiques (les Grecs ne s'étant pas aventurés si loin au sud), vous ne pourrez douter, à sa vue, qu'il compte bien parmi les merveilles du monde contemporain et qu'il est donc le cadre idéal pour cette 14ème Assemblée Générale.

Le site de la conférence lui-même, l'hôtel Intercontinental Elephant Hills, a accueilli la CHOGM (Commonwealth Heads of State and Government Meeting) en 1995, ainsi que bien d'autres sommets prestigieux. En 2002, l'hôtel a été complètement réaménagé et est considéré comme l'un des plus prestigieux centres hôteliers et de conférences. Victoria Falls est directement accessible depuis Londres, Johannesburg, Harare, Gaborone et indirectement via Harare et Lusaka (Zambie). Le lieu a en outre l'avantage de permettre des excursions d'une journée en Zambie, au Botswana et en Namibie. Quant aux parcs nationaux de Hwange (Zimbabwe) et de Chobe (Botswana), ils ne sont qu'à une heure de route.

Ce message est le texte original de feu le Président de l'ICOMOS Zimbabwe, Tafirenyika Masona, décédé le 13 avril 2003. En son souvenir, ICOMOS Zimbabwe réitère cordialement son invitation et espère faire de cette Assemblée Générale un grand succès.

Dr. Godfrey Mahachi
Président du Comité d'organisation
ICOMOS Zimbabwe


© ICOMOS
http://www.international.icomos.org
secretariat[at]icomos.org

Dernière mise à jour: 05/06/2003