5 Conclusion

Dans l’élaboration de ses recommandations pour le Comité du patrimoine mondial, l’ICOMOS se base sur les Orientations devant guider la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial et les conseils du Comité du patrimoine mondial.

Les analyses et recommandations de l’ICOMOS se veulent indépendantes et institutionnelles. L’avis d’un de ses membres n’engage pas l’organisation, les textes des évaluations sont le résultat du travail de 40 à 50 personnes par proposition d’inscription, et s’accompagnent de plusieurs phases d’examens approfondis par des pairs. L’ICOMOS comprend des experts du patrimoine culturel répartis sur les cinq continents et œuvre à la protection de l’ensemble du patrimoine culturel du monde.

L’ICOMOS porte un regard professionnel sur les dossiers examinés et formule, le cas échéant, des recommandations pour tous les biens qui lui sont soumis, indépendamment de la portée régionale ou universelle exceptionnelle de leurs valeurs.

Paris, avril 2013

Additional information