Le Fonds international Raymond Lemaire vise à encourager les jeunes professionnels du patrimoine à développer leurs compétences par la formation et à les accueillir au sein de l'ICOMOS. Il est administré par le Secrétariat international sous la supervision du Conseil d’administration de l'ICOMOS.

En 2015, le Fonds octroiera ses premières bourses à de jeunes professionnels ou étudiants (âgés de 21 à 30 ans dans l’année de dépôt de leur candidature) exerçant leur activité ou en cours d'études dans un domaine d’expertise de l'ICOMOS - organisation non gouvernementale dont la mission est de promouvoir la conservation, la protection, l’utilisation et la mise en valeur du patrimoine culturel à travers le monde.

 

A propos de Raymond Lemaire

Photo Lemaire03Né à Uccle (Bruxelles) le 28 mai 1921, dans une famille d’architectes, Raymond Lemaire suit les cours d’histoire, d’histoire de l’art et d’archéologie à l’Université catholique de Louvain. Il y obtient son doctorat sur présentation de la thèse « L’origine du style gothique en Brabant » en 1949. Chargé de cours depuis 1947, il y est nommé professeur titulaire en 1954.

Il est l’un des auteurs de la « Charte de Venise», qu’il rédige lors du 2e Congrès international des architectes et techniciens des monuments en 1964, à la demande de son collègue et ami Piero Gazzola. Cette charte sera le fondement de la création de l’ICOMOS en 1965. En 1975, après avoir été Secrétaire général de l’ICOMOS pendant près de 10 ans, Raymond Lemaire prend la succession de Piero Gazzola.

Professeur dans de nombreuses Facultés, Raymond Lemaire fut avant tout « un visionnaire, un maître et un conservateur hors pair », comme le définit le Docteur Roland Silva, ancien Président de l’ICOMOS. Sa vie durant, il s’est particulièrement engagé envers la formation des jeunes professionnels. En 1976, il fonde à Bruges au sein du Collège d’Europe le « Centre d’études pour la conservation du patrimoine architectural et urbain » sous le patronage de l’ICOMOS. Transféré en 1981 à la K.U.Leuven, ce Centre a formé depuis sa création environ 700 jeunes professionnels et porte aujourd’hui le nom de « Centre International pour la Conservation Raymond Lemaire » (RLICC).

Dans l’hommage prononcé lors des funérailles de Raymond Lemaire en 1997, Françoise Choay résuma si bien celui qu’il fut : « Pour nous tous qui, des quatre coins du monde, venions au Centre étudier, chercher, travailler, nous ressourcer, pour nous tous étudiants, enseignants, chercheurs, comme pour ses collaborateurs au quotidien, il était familièrement « Le Professeur » : désignation affectueuse qui ne pointait pas seulement son savoir et son autorité, mais le rayonnement de sa présence, cette paternité spirituelle qui, dans le dialogue, force l’autre à cultiver ce qu’il a de meilleur. »

C’est bien le but également du Fonds international qui lui est désormais dédié.


Faites un don - aidez les professionnels de demain à obtenir meilleure formation

Faire un geste, important ou modeste, en faveur du Fonds Lemaire c'est participer à la réussite professionnelle d'un jeune très motivé, c’est assurer une meilleur qualité de formation des générations futures et un meilleur avenir pour la conservation du patrimoine.

En leur permettant de se perfectionner dans les meilleurs centres répartis dans le monde entier, vous aidez les jeunes à développer cette attitude si chère à Raymond Lemaire : apprendre à respecter les différences de conception et de sensibilité de tous les peuples et de toutes les civilisations.

Vous pouvez faire un don par:

Un grand merci pour votre contribution !

Une raison supplémentaire de donner!

ICOMOS Belgique, qui s'est est à l'origine de la création du Fonds, s'est très généreusement engagé à apporter 1 € supplémentaire pour 4 € collectés. Ainsi, si nous collectons 20 000 € à travers vos dons, ICOMOS Belgique apportera 5000€ de plus.

 

Additional information