Les Paysages culturels viticoles

 

Avant-Propos

Etude thématique sur les paysages culturels viticoles
dans le cadre de la convention du patrimoine mondial de l'UNESCO

 

Regina Durighello, directeur programme patrimoine mondial ICOMOS
durighello[at]icomos.org

Pierre-Marie Tricaud, ingénieur agronome, architecte paysagiste,
Institut d'aménagement et d'urbanisme de la région d'Ile-de-France
Pierre-Marie.Tricaud[at]iaurif.org

Revisé en Juillet 2005 / Revised in July 2005

 

[PDF version of FULL REPORT]


Les paysages viticoles sont généralement reconnus parmi les formes les plus remarquables de paysages résultant de l'activité humaine, à la fois par la marque qu'ils impriment au territoire et par les traditions culturelles qui leurs sont associés. Ils ont donc trouvé leur place au Patrimoine mondial, dès que fut créée la catégorie permettant de les intégrer à la liste, celle des paysages culturels.

Depuis 1992, date de l'introduction de la catégorie des paysages culturels dans la Liste du Patrimoine mondial, trois sites viticoles majeurs ont été inscrits, produisant des vins parmi les plus fameux du monde et façonnés eux-mêmes par cette production : l'ancienne juridiction de Saint-Émilion (grand cru de bordeaux), la vallée du Haut Douro (porto), la côte de Tokaj (tokaji aszú). Dans d'autres paysages culturels inscrits au Patrimoine mondial, la vigne joue un rôle majeur (Wachau, Cinqueterre, val de Loire, vallée du Rhin…). D'autres régions de vignobles sont en cours d'examen par l'ICOMOS ou le Comité du Patrimoine mondial, ou font l'objet d'un dossier en préparation, ou encore figurent sur les listes indicatives de leur pays.

Mais les paysages culturels viticoles font partie de ces catégories dont il existe de nombreux exemples - qui ne sont pas tous d'une valeur universelle exceptionnelle - et dans lesquelles il peut être difficile de déterminer, entre deux sites d'égal intérêt, lequel est le plus représentatif. Il s'agit aussi d'une catégorie très variée, dans laquelle on peut déterminer des sous-catégories : dans ce cas, avant de discuter du caractère représentatif ou exceptionnel d'un site, il faut savoir de quelle sous-catégorie il est représentatif ou dans quelle sous-égorie il est exceptionnel.

C'est pourquoi, comme pour d'autres catégories de biens (cathédrales gothiques, canaux, art rupestre, etc.1) le Comité du Patrimoine mondial a demandé au Centre du Patrimoine mondial et à l'ICOMOS deux outils d'aide à la décision :

    • L'organisation d'une réunion thématique d'experts, permettant un point et un premier échange sur le sujet ;
    • L'élaboration d'une étude thématique, basée sur des études de cas, permettant une première comparaison, une typologie, et un éclairage sur l'application des critères d'éligibilité au patrimoine mondial.

La réunion thématique a eu lieu à Tokaj (Hongrie) du 11 au 14 Juillet 2001. Elle a été suivie par 25 participants des États Parties à la Convention du Patrimoine mondial, possédant des paysages viticoles sur la Liste du Patrimoine mondial, sur leurs listes indicatives ou en cours de nomination. Des représentants de l'ICOMOS, de l'UICN et du Centre du Patrimoine mondial de l'UNESCO y ont aussi pris part. Trois extraits des actes de cette réunion sont présentés ici en annexe, dont les recommandations finales.

L'étude thématique comparative, dont l'utilité a été rappelée par la réunion de Tokaj, fait l'objet du présent document. Elle comprend :

    • Un cadrage historique ;
    • Une série de typologies qui, selon les cas, sont corrélées ou se recoupent (morphologie, modes de conduites, type de vin et relation au terroir, structures sociales, enjeux) ;
    • Un cadrage sur les enjeux de l'évolution actuelle des paysages viticoles (opportunités et menaces) ;
    • Une liste large de terroirs significatifs, sous forme de brèves notices, donnant une idée de la variété des vignobles dans le monde ;
    • Une série d'études de cas, moins nombreuses et plus détaillées, permettant de comprendre le pourquoi et l'intérêt de ces vignobles ;
    • Un guide pratique de l'application des critères d'éligibilité au Patrimoine mondial ;
    • Une conclusion.

Remerciements

 

Les remerciements du Conseil international des Monuments et des Sites vont aux auteurs des contributions, aux comités nationaux, aux organisations spécialisées (mission Val de Loire...) et aux personnes qui ont été à l'origine du projet.

 


SOMMAIRE
Avant-Propos
Regina Durighello et Pierre-Marie Tricaud

Sommaire

Introduction

Paysages viticoles
Yves Luginbühl

Typologies

Typologie plastique des paysages de vigne
Fabienne Joliet

Architecture de la vigne et paysage
Alain Carbonneau

Typologie des vins et leurs rapports au terroir
Robert Tinlot

Rôle de la vigne dans l'histoire mondiale et structures sociales
Yves Luginbühl

Les pressions et les enjeux paysagers concernant les sites viticoles
Régis Ambroise

Quelques terroirs viticoles dans le monde et leurs spécificités
Elodie Peyrussie, Stéphanie Oulès et Pierre-Marie Tricaud

Etudes de cas

Idas Valley as an example of the cultural landscape of the Cape Winelands (South Africa)
(Idas Valley, un exemple du paysage culturel des vignobles du Cap, Afrique du Sud)
Penny Pistorius et Fabio Todeschini

Rutherglen vineyard cultural landscape (Australia)
(Le paysage culturel viticole de Rutherglen, Australie)
Ken Taylor

Le paysage viticole chilien
Cécile Faliet

Les paysages viticoles de Xérès (Espagne)
Yves Luginbühl

The Napa Valley: An Emblematic California Coastal Valley Vineyard Landscape (U.S.A.)
(Napa Valley : un paysage viticole emblématique de vallée côtière de Californie, Etats-Unis d'Amérique)
Richard Mendelson et Deborah Quick

Le paysage singulier du cru Banyuls dans les Pyrénées Orientales (France)
Sébastien Giorgis

Le paysage de la Côte viticole bourguignonne (France)
Yves Luginbühl

Le vignoble de Champagne (France)
Aline Brochot

Les paysages viticoles de Saint-Emilion (France)
Elodie Peyrussie et Stéphanie Oulès

Santorin : un patrimoine insulaire viticole d'exception (Grèce)
Eleni Pangratiou et Clara Puech

Le paysage culturel viticole de la région de Tokaj
Zsuzsa Cros Kárpáti

Il paesaggio viticolo di Carema - Alto Canavese, Piemonte (Italia)
(Le paysage viticole de Carema - Haut Canavese, Piémont, Italie)
Donatella Murtas

Il Chianti, territorio viticolo e paesaggio viticolo (Italia)
(Le Chianti, territoire viticole et paysage viticole, Italie)
Stefano Mengoli

Les vignobles de l'Oudaya de Marrakech (Maroc)
Mohammed El Faïz

La région viticole du Haut-Douro (Portugal)
Teresa Andresen

Le vignoble du Cap Bon (Tunisie)
Jellal Abdelkafi

Conclusion

L'application aux paysages de vignobles des critères d'éligibilité au Patrimoine mondial
Pierre-Marie Tricaud

Le passé et le futur de territoires d'exception
Régis Ambroise

 

Annexes

World Heritage Cultural Landscapes: Concept and Implementation
(Paysages culturels du Patrimoine mondial : Concept et la mise en oeuvre)
Mechtild Rössler (Centre du patrimoine mondial, UNESCO), in Actes du "World Heritage Expert Meeting on Vineyard Cultural Landscapes" (11-14 July 2001), Tokaj, Hungary, pp. 13-18.

Vineyard Landscapes and the World Heritage Strategy
(Paysages de vignobles et Stratégie globale du Patrimoine mondial)
Henry Cleere (ICOMOS), in Actes du "World Heritage Expert Meeting on Vineyard Cultural Landscapes" (11-14 July 2001), Tokaj, Hungary, pp. 19-20.

Report of the World Heritage Thematic Expert Meeting - Recommendations 
Mechtild Rössler, in Actes du "World Heritage Expert Meeting on Vineyard Cultural Landscapes" (11-14 July 2001), Tokaj, Hungary, pp. 87-88.

Additional information