3 Le dialogue avec les États parties

L’ICOMOS s’efforce de maintenir un dialogue avec les États parties tout le long du processus d’évaluation des propositions d’inscription, c’est-à-dire suite à la réception des dossiers de proposition d’inscription, pendant et après la mission d’évaluation technique et suite à la réunion de la Commission du patrimoine mondial de l’ICOMOS. La nature des informations demandées est de l’ordre de précisions ou de clarifications, mais n’engendre pas de reformulation complète du dossier de proposition d’inscription.

L’ICOMOS est favorable à ce dialogue. Les réponses apportées par les États parties ont souvent confirmé ou aidé à l’adoption des recommandations finales faites par l’ICOMOS.

Les recommandations de l’ICOMOS sont mises à la disposition des membres du Comité du patrimoine mondial six semaines avant le début de la session. L’ICOMOS est à la disposition des États parties pour discuter et expliquer ses recommandations. Cependant, les contraintes de temps sont un problème et l’ICOMOS est favorable à de plus amples discussions sur la façon d’améliorer ce dialogue.

Additional information