ICOMOS lance une alerte pour sauver le patrimoine culturel d'Alep


© Lazhar Neftien / FlickrCes derniers jours, et à la suite des combats à Damas et à Alep, le conflit en Syrie a atteint un niveau sans précédent. Le 27 juillet 2012, la Haute-Commissaire aux
droits de l'homme des Nations unies
a exprimé son inquiétude face à la probabilité d'une « confrontation majeure imminente à Alep, deuxième plus grande ville de la Syrie. »
 


 
 La vieille ville d'Alep a été inscrite sur la Liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO dès 1986, car elle « témoigne de la richesse et de la diversité de ses occupations successives » et est « un exemple exceptionnel de ville ayyoubide du XIIe siècle avec ses fortifications militaires, élément essentiel édifié après la victoire de Saladin sur les Croisés ». 

 L'ICOMOS est extrêmement préoccupé par les risques que tout conflit important fait peser sur le site du Patrimoine mondial d'Alep et sur les autres biens précieux du patrimoine culturel de la ville.  

En rappelant la Convention de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé, l'ICOMOS appelle toutes les parties impliquées dans ce conflit à respecter et à protéger le patrimoine culturel d'Alep. L'UNESCO a également lancé un appel pour la protection de la ville Patrimoine mondial d'Alep.  

L'ICOMOS est également préoccupé par d'autres sites inscrits au Patrimoine mondial et par d’autres biens du patrimoine culturel d’importance nationale et locale dans d'autres parties de la Syrie : monuments, villes et villages antiques, sites archéologiques, fouilles scientifiques, musées et autres dépôts importants du patrimoine culturel mobilier. Depuis le début du conflit en Syrie, le Bouclier Bleu a également publié deux déclarations pour la protection du patrimoine culturel de ce pays, qui est d’une valeur inestimable. 

 Paris, 27 juillet 2012  

 


 

 

ICOMOS, le Conseil international des monuments et des sites, est une organisation internationale non-gouvernementale, unique, démocratique et à but non lucratif, qui a pour mission de promouvoir la conservation, la protection, l’utilisation et la mise en valeur du patrimoine culturel à travers le monde.  

En tant qu’organisation consultative officielle du Comité du patrimoine mondial pour la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial de l’UNESCO, l’ICOMOS examine les propositions d’inscription et donne des avis sur l’état de conservation des biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial  

L'ICOMOS est l’un des membres fondateurs du réseau du Bouclier bleu, qui œuvre à la protection du patrimoine culturel de par le monde menacé par des conflits armés, des catastrophes naturelles et celles causées par l’homme. 

Photo © Lazhar Neftien / Flickr 

 

Additional information