L’ICOMOS nomme Philippe Allard au poste de Directeur général

Philippe Allard

Le Conseil International des Monuments et des Sites (ICOMOS) est heureux d’annoncer qu’il a nommé M. Philippe Allard au poste de Directeur général du Secrétariat International de l’ICOMOS, basé à Paris.

 

Philippe Allard vient à l'ICOMOS avec toutes les qualifications pour le poste. Il apporte son expérience de 15 années de travail de gestion en France dans trois secteurs d'activités différents, suivis par des nominations en tant que Directeur Général pour les centres italiens Volvo Truck dont le siège est à Bergame, et avant cela, pour Midas en Italie et en Autriche.
M. Allard est confiant sur le défi que représente le transfert desa connaissance complète de gestion et de travail d'équipe du secteur à but lucratif à celui à but non lucratif de l'ICOMOS, et de l’appliquer à faire avancer son travail pour le patrimoine culturel. M. Allard est un ressortissant français, et parle couramment l'anglais, l’allemand et l’italien.
« Nous accueillons chaleureusement Philippe Allard au sein de l’ICOMOS. Il apporte à notre organisation et au Secrétariat international tous les conditions préalables nécessaires que nous recherchions : un enthousiasme contagieux pour la conservation du patrimoine, un tempérament optimiste, d'excellentes compétences administratives, et de nouvelles idées intéressantes pour orchestrer le travail de notre personnel au Secrétariat en construisant une organisation plus forte », a déclaré le Président de l'ICOMOS, Gustavo Araoz. « Je suis certain que, tout comme le Comité exécutif l’a fait, tous les membres de l'ICOMOS trouveront dans Philippe un partenaire amical et un leader fort, engagé à élargir nos horizons."
Par cette nomination, le Comité exécutif continue de consolider, au cours de son mandat actuel, le renforcement de la capacité organisationnelle de l'ICOMOS qui a été débuté lors de la dernière période triennale.
Philippe Allard débutera officiellement son travail à l'ICOMOS, le 16 avril 2012. « Je suis impatient de travailler étroitement vec les Comités nationaux, en particulier sur la croissance de l'adhésion à l'ICOMOS. Les relations avec nos partenaires et la diversification des sources de financement de l'ICOMOS sont parmi mes autres priorités. Je suis très heureux de travailler pour l'ICOMOS, car il sert une cause essentielle pour l'humanité ».
L’ICOMOS a été fondé en 1965 et est la seule organisation internationale non-gouvernementale de ce type qui se consacre à la conservation et à la protection des sites du patrimoine culturel. L'ICOMOS est un réseau d'environ 11 000 membres à travers le monde – tous des experts dans les nombreux domaines de la conservation du patrimoine culturel. 

Additional information