Chers amis et collègues,

C'est avec une profonde tristesse que nous vous informons du décès de Salvador Diaz-Berrio Fernández, membre aimé et respecté de l'ICOMOS depuis 1970.

Espagnol de naissance et mexicain par choix, il est arrivé au Mexique à l'âge de 18 ans afin de travailler dans une maison d'édition appartenant à sa famille. Il a étudié l'architecture à l'Ecole Nationale d'Architecture (ENA) de l'UNAM. Très vite, il est tombé amoureux du patrimoine culturel du Mexique et a rencontré des historiens et des professeurs qui ont influencé sa jeunesse. Il a voyagé en Espagne, en France et en Italie dans le cadre de ses études supérieures et de son doctorat.

À son retour au Mexique, il est devenu professeur dans plusieurs universités, dont la Faculté d'Architecture de l'UNAM, l'Université de Guanajuato et l'Université Autonome Métropolitaine. Il a fondé le cours de troisième cycle sur la restauration au centre Paul Coremans UNESCO- OEA et a été Président de la Théorie de la Restauration à l'Ecole Nationale de la Conservation, Restauration et Muséologie, « Manuel del Castillo Negrete » de l'Institut National d'Anthropologie et d'Histoire.

Depuis la promulgation de la loi fédérale sur les monuments et les zones archéologiques, artistiques et historiques en 1972, il a promu l'étude des « zones de monuments » à travers le pays. Depuis l'adhésion du Mexique en 1984 à la Convention de l'UNESCO de 1972, il a encouragé l'inscription d'une vingtaine de sites patrimoniaux sur la Liste du Patrimoine mondial, comprenant des villes, des sites archéologiques et des monastères du 16ème siècle.

Il fut l'un des premiers enseignants de la Théorie de la Restauration au Mexique, l'auteur de nombreux livres et articles, expert de l'Unesco et délégué de l'ICCROM.

Nous nous souviendrons de lui comme un défenseur incorruptible du patrimoine culturel du Mexique.

ICOMOS présente ses sincères condoléances à sa famille et à tous ses collègues et amis.

Additional information