HISTORIQUE
DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DES MONUMENTS ET DES SITES

Idées d'activités pour la célébrer!


Le 18 avril 1982, au cours d'un colloque organisé par le Comité tunisien de l'ICOMOS, qui coïncidait avec une réunion du Bureau à Hammamet, il fut discuté de la création d'une Journée pour célébrer la diversité du patrimoine à travers le monde. A partir de cette idée, la Journée Internationale des Monuments et des Sites a vu le jour. Ce projet a été approuvé par le Comité Exécutif qui a fournit des recommandations pratiques aux Comités Nationaux sur l’organisation de cette journée

Enfin mais surtout, cette idée a été également approuvée par la Conférence Générale de l'UNESCO dans une résolution lors de sa 22e session en novembre 1983 recommandant que les Etats Membres examinent la possibilité de déclarer le 18 avril chaque année « Journée Internationale des Monuments et des Sites ».

Etant donné que de nombreux pays ont déjà établis des journées du patrimoine, telles que les Journées Européennes du patrimoine en septembre, la Journée Internationale des Monuments et des Sites présente l’opportunité à tous les Comités Nationaux de l’ICOMOS de défendre ensemble leur cause commune le même jour.

Lors de la renaissance de cette journée en 2001, le Président de l'ICOMOS, Michael Petzet, et le Comité Exécutif ont proposé à tous les Comités que le 18 avril soit utilisé pour attirer l'attention sur un type particulier de patrimoine culturel en péril, en conjonction avec le Rapport ICOMOS sur les Monuments et les Sites en Péril. Chaque année, un nombre croissant de Comités Nationaux de l’ICOMOS dans le monde organise des événements particuliers le 18 avril.

Cependant, les Comités Nationaux peuvent traiter de sujets supplémentaires. Alors que le thème choisi cette année est le Patrimoine Industriel, un domaine souvent négligé et qui a besoin qu’on lui porte attention, chaque Comité National est libre de choisir un thème qui lui semble plus pertinent sur les questions de patrimoine dans sa région ou pays.

Ci-dessous nous vous proposons quelques exemples des types d'activités qui peuvent être organisées pour célébrer cet événement au niveau national:

• visites, si possible gratuites, des monuments et des sites;
• parution d'articles dans les journaux et les magazines, émissions à la radio et la télévision;
• installation de banderoles dans les squares ou les rues principales pour attirer l'attention sur la journée et la conservation du patrimoine culturel;
• invitation d'experts ou de personnalités étrangères pour des conférences et des interviews;
• promotion de discussions et débats dans les centres culturels, les mairies, les lieux publics;
• expositions;
• publications de livres, cartes postales, timbres, posters;
• attribution de prix à des organisations ou des personnes ayant contribué à la bonne conservation de sites ou de monuments, ou ayant réalisé une publication particulièrement intéressante;
• inauguration d'un monument récemment restauré;
• activités spéciales d'éveil au patrimoine culturel auprès des écoles et de la jeunesse;
• promotion de «jumelages» entre différents Comités Nationaux, définissant des secteurs de coopération: échange de conférenciers, organisation de rencontres, de séminaires ou de publications conjoints.
• Les Comités Scientifiques Internationaux peuvent être invités à débattre le thème choisi.

L'essentiel est que cette journée soit avant tout, non seulement la célébration de votre patrimoine national, mais également une journée de célébration solidaire en faveur du renforcement et de la sauvegarde du patrimoine à travers le monde.


© ICOMOS
http://www.international.icomos.org
secretariat@icomos.org

Dernière mise à jour: February 8th 2006 - webmaster@icomos.org